Vous êtes ici : accueil » page » Gleb Bones

Gleb Bones

Gleb Bones, a Rock'n'Roll story

Quand le lycée Romain Rolland d'Ivry sur Seine joue encore un rôle...

...dans le hasard des connexions entre individus. En effet c'est au lycée Romain Rolland, bien après que j'y fus élève que je rencontrais Stéphane, le batteur de Gleb Bones avec qui j'ai joué dans Gainche & Co. Et avec qui après la séparation du groupe pour des raisons géographiques je monte Dust Bowls qui ne durera pas, celui là  pour des raisons d'égo...
Par contre Michel Gainche, qui vous l'aurez deviné est à  l'origine de Gainche & Co., lui, je l'ai rencontré alors que j'y étais encore élève et qu'il s'occupait de tout l'entretien en tant qu'agent technique. C'est à  peine plus tard, alors que je m'initiais à  la basse électrique, que j'entrais dans le groupe rejoint quelques années plus tard par Stéphane, prof de sciences physiques...
Mais revenons-en à Gleb Bones...
Ayant investit dans du matériel d'enregistrement pour les besoins de Dust Bowls, et parce que c'est ma passion, Stéphane me parle de Thomas, ou plutôt Gleb Bones, un de ses collègues prof d'histoire qui fait modestement, me dira-t-il, de la musique et qui aimerait bien enregistrer. Pas d'hésitation, je lui propose mes services, pour le fun... Et ça me fera une occasion de mettre à profit mon investissement.

Premier album : Soundtrack of Arrogance

Step One

Soundtrack of ArroganceC'est, de mémoire, fin janvier 2008 que les premières séances commencent à  Studio Sud, Villebon-sur-Yvette. C'est le Studio où nous répétons avec Dust Bowls et nous privatisons le premier étage, soit le grand studio et la cabine. Il va falloir jouer serré car nous n'avons le studio que pour 5h00 pendant lesquelles il faut installer et démonter (mais le patron du studio est sympa, le démontage pourra déborder). Finalement on aura réussi à  mettre en boîte cinq ou six des morceaux de l'album, batterie et première piste de guitare rythmique. Du pur Rock'n'Roll capté dans un climat d'urgence, pas le temps de réfléchir, il faut envoyer et jouer ! Ça doit contribuer au son Gleb Bones...
L'alchimie a bien pris entre l'ami Gleb et votre serviteur, une grande aventure commence...
Le déclic vient de se faire pour le timide Thomas qui ne va pas tarder à être pris, pour le plus grand bien de nos oreilles, d'une frénésie créative. La confiance s'installe et rendez-vous est pris en avril pour la seconde séance. Cependant il y a eu un bug pendant les prises, soucis d'horloge numérique ? De synchro de la carte son avec l'ordi ? On ne sait pas... mais il y a des clics par endroit sur l'ensemble des pistes... Il va falloir refaire certaines prises. Çà, ça n'était pas prévu...

Step Two

Avril 2008, nous voilà de nouveau réunis au Studio de Villebon pour la seconde séance, au programme encore des batteries, la rythmique des nouveaux morceaux, les re-re pour les piste qui cliquent et, si nous avons le temps, des secondes pistes de guitares. Finalement nous aurons le temps ! C'est que c'est presque devenu de la routine. Les gestes sont rodés pour le montage et j'ai bien préparé la séance pour éviter les tatonnements de la première. Entre temps j'avais acheté un nouveau kit de micro pour la batterie que j'essaye avec succès, j'ai aussi réussi à emprunter un préampli ADAT au boulot. Du coup je peux consacrer 8 pistes à la batterie. J'ai aussi upgradé mon logiciel ce qui a fait disparaître les problèmes de synchro, plus de clics. Et je crois bien que c'est pendant cette séance que nous avons enregistré les premières voix.

Step Three

C'est, me semble-t-il, fin juillet 2008 que la dernière séance à Studio Sud a lieu. Nous n'avons besoin que du petit studio, le n°3 pour cette séance pendant laquelle nous prendrons les guitares, des percussions et des voix. Séance bien plus détendue que les précédentes, c'est quasi dans la boîte et il n'y a pas la batterie à régler. En fait je ne suis pas sûr mais il y a peut-être eu une autre séance de prise de voix intercalée. Quant-aux basses que j'ai l'honneur de jouer sur certains morceaux, je les ai enregistrées à la maison, tranquillement pendant que je faisais les premières propositions de mixage. Entre temps j'ai aussi monté un serveur FTP pour nous permettre d'échanger les pistes et les mixages avec Gleb Bones. Merci à Internet et aux connexions ADSL illimitées !


Final Step

Les séances sont terminées depuis longtemps, j'ai de mon côté travaillé sur les mixages et les basses et Gleb Bones à travaillé de son côté. Nous ne nous sommes pas revus jusqu'à cette soirée de février 2009 pendant laquelle nous avons rendez-vous dans une brasserie du 11ème arrondissement ; nous allons fêter la sortie des galettes. Quelle n'est pas ma surprise lorsque je tiens Soundtrack of Arrogance dans les mains de découvrir non pas la douzaine de morceaux que nous avions enregistrés ensemble mais le double. Gleb Bones est allé travailler en cachette et nous offre là un double album rempli d'énergie, de guitares électriques et d'influences héritées des pêres du Rock'n'Roll ! Je vous en livre ci-après quelques extraits de mes préférés.

L'envoi de cet album sur Jamendo ayant buggué, les morceaux y sont dans le désordre et certains titres ne correspondent pas. Du coup je l'ai mis en téléchargement ici :
http://glebbones.gegeweb.org/soundtrack_of_arrogance/

Deuxième album : The Low Cost Life

Le premier opus à peine sorti voilà qu'on remet ça pour le second. On prend les mêmes et on recommence au même endroit avec les premiêres prises batteries et guitares en avril 2009. On fera une seconde séance à Studio Sud et Gleb Bones va continuer de son côté dans un autre studio. Malheureusement, mon activité professionnelle ne m'a laissé que peu de temps à consacrer à  ce projet sur lequel je n'ai pas posé de basse. On se contentera du rôle d'ingé son. Et encore... Même pas eu le loisir de le mixer non plus.
Les séances ont été efficaces, c'est devenu de la routine, les automatisme sont pris. Encore deux séances menées tambours battants qui malgré le timing serré ont été, une fois de plus, des plus agréables. On sent d'ailleurs de la maturité dans ce second opus. Gleb Bones y affirme son style et va s'aventurer dans des contrées bien groovy (Tenjin, She, It's getting me down...). Et il nous offre encore un double album de 27 morceaux avec des riffs de guitares à n'en plus finir. Les critiques sont unanimes sur Jamendo où on peut lire entre autre : « Une pure merveille », « Album à décoiffer les chauves », « Album de l'année 2010 »...

    

Troisième album : The fine art of wasting time

Plus une année sans son album de Gleb Bones, 2011 commencera donc avec la sortie, d'abord sur Jamendo de « The fine art of wasting time ». Nouvelle perle “glebbonesque” qui commença, c'est une habitude à Studio Sud. Séances toujours aussi intenses et efficaces. Gleb Bones sera moins prolixe pour ce troisiême opus : seulement 17 morceaux. Mais quels morceaux ! Gleb Bones a placé la barre du Rock'n'Roll encore plus haut.

Many Thanks Gleb Bones to give me the chance to working with you in these three jewels !

  Catalogue professionnel de musique libre